Quel four micro-ondes choisir ?

Micro-ondes

Les ondes électromagnétiques ont de l’influence spécifique sur des molécules d’eau qui sont présentes dans tous les aliments. En effet, le champ électrique provoque l’agitation des molécules. Cela a pour effet de chauffer et d’augmenter la plupart de température des aliments. Découvrez comment bien choisir un four micro-onde.

La puissance de micro-ondes

Sachez que la plupart des appareils font bien si faire réchauffer les plats rapidement compose votre critère de choix. Il y a ainsi peu de différence entre le d’une puissance 1200 W et l’autre de 900 W. La plupart des fours offrent de niveaux d’intensité de 1 à 10. À 10, l’appareil fonctionne à 100 % de sa capacité alors qu’à 1, il fournit seulement 10 % de sa puissance. Les fabricants recommandent généralement d’utiliser les niveaux élevés afin de réchauffer les aliments contenant beaucoup d’eau, comme la plupart des légumes, les boissons et les soupes. Les intensités faibles sont utiles afin de réchauffer légèrement le plat, décongeler doucement des aliments ou faire ramollir du beurre. Lorsque l’intensité choisie est élevée, l’aliment chauffera rapidement. Il faut donc surveiller le plat afin d’éviter qu’il ne surchauffe. Pour plus d’informations, visitez le site www.casaluca.fr.

Le volume extérieur et intérieur

Si vous disposez peu d’espace de comptoir, vous devez porter attention aux dimensions d’un appareil qui vous intéresse. En général, la différence de la hauteur entre les modèles qui sont testés peut atteindre 6 cm, la profondeur, 13 cm et la largeur jusqu’à 8 cm. 2 ou 3 cm peuvent faire la différence dans votre choix. Vous devez être sûr que le four que vous avez choisi pourra aussi prendre place dans un espace prévu de la cuisine. Il est par ailleurs possible de mettre la grande assiette dans les fours évalués. Pourtant, dans le modèle de petite capacité, elle sera plus difficile à être retirée et à faire rentrer.

Avec ou sans capteur de l’humidité

Cette fonction active le capteur conçu afin de détecter l’humidité dégagée par des aliments pendant le cycle de chauffage et peut régler la durée de cuisson. Le but consiste à vous fournir le plat n’étant pas trop cuit. Toutefois, avant que ladite durée s’affiche, il ne faut pas ouvrir la porte, sinon le programme s’annulera. D’ailleurs, la cavité de four à micro-ondes, le plateau et le contenant doivent être secs pour ne pas générer de l’humidité supplémentaire. La durée qui est fixée par l’appareil était, dans certains cas, trop longue. Ce qui donnait les plats beaucoup trop chauds. Avant de le manger, vous devez donc attendre que le repas refroidisse. En matière de temps, cela annule tout gain. Vous pouvez ainsi jouer le rôle du capteur tout en choisissant la puissance qui est recommandée dans un manuel d’instructions, en vérifiant la température du plat périodiquement et en remuant des aliments à mi-cuisson.

Cueillette de Torfou dans l’Essonne
Astuces pour bien reconnaitre un lactaire délicieux